IMG_20191126_131139_422.jpg

D’abord nous voulions un nom qui soit compréhensible et facile à retenir en français, néerlandais, et anglais (et pour le mieux, il s’avère qu’il l’est aussi en espagnol, italien, etc.) afin d’éviter tout clivage linguistique. Ensuite, il y a une dimension de péché dans la gourmandise qui nous a toujours amusée et sur laquelle nous souhaitions jouer.
Un joli packaging indiquant la mention « Pardon » laisse l’interprétation libre à celui qui l’achète ou le reçoit : on peut avoir quelque chose à se faire pardonner auprès de celui qui recevra le cadeau, ou l’absoudre par avance de sa gourmandise.
D’autre part, Robert et Marla sont deux personnages irrévérencieux et rieurs dont les tempéraments complémentaires ne devraient pas manquer d’animer la maison. Ils se sont d’ailleurs chacun illustrés dans leurs précédents emplois au sein de l’Horeca bruxelloise par leur bonne humeur et leur ouverture.
Enfin, leur statut de français (deux de plus) ayant choisi la capitale belge passe rarement inaperçu : qu’on le leur reproche, qu’on les en félicite, ou qu’on s’en étonne, Robert et Marla s’en excusent bien humblement, sous-entendu : « personne n’est parfait ».

pardon ?!